AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Une vie pas comme les autres

Aller en bas 
AuteurMessage
Mia`

avatar

Messages : 59

Description
Classe: Ecaflip
Element: Terre/Feu
Cercle de Puissance:
171/200  (171/200)

MessageSujet: Une vie pas comme les autres   Mer 24 Nov - 8:59:48

Il était une fois…Dans un royaume magnifique…

Une soirée de pleine lune, accoté sur un arbre, un jeune garçon attendait là..
Celui-ci, sous son chapeau blanc, était recroquevillé sur lui même serrant dans ses petites mains une photo..

Quelques jours plus tard.. lorsqu’une bonne femme passa par là, celle-ci s’arrêta net.
Elle qui avait l’habitude de passer par là pour cueillir ses plantes médicinales n’avait jamais croisée personne. Un peu surprise la dame s’approcha timidement de l’enfant..


-Bonjour ?

Il ne répondit pas..

-Youhou ? Il y a quelqu’un ?

-Passe ton chemin, ne revient jamais !

-Voyons ! Je ne fais que passer je ne te veux aucun mal !

-Part !

Elle s’approcha un peu et lui dit..

-Je te trouve un peu impoli pour ton jeune âge ! Tu es blessé ?

-Tait toi et vas tant ! Laisse-moi !

-Pff.. Alors, que fais tu ici seul ? Rentre chez toi, tes parents vont s’inquiéter et tu auras droit à une fessées.

Sans réponses, la femme décida d’enlever son chapeau.. pour voir qui se cachait dessous mais, avant de pouvoir tenter le geste, elle entendit un petit bruit..Un bruit qui ressemblait étrangement à un sanglot. Elle se tut, se sentant un peu coupable elle essaya de le consoler en passant son bras autours de son coup mais celui-ci la repoussa d’un geste vif.

-Qu'est-ce que qu’il se passe ? Je t’ai offensé en te parlant de tes parents ? Qu’est ce qu’ils ont ?

-Rien..

-Ils sont malades ? Ils t’ont mis hors de la maison ? Aller tu peux me le dire il y a rien de personnel ?

-Ils sont mort c’est tout ! Tu es contente maintenant ? Aller fiche moi la paix !


Elle se senti soudainement terriblement mal..

-Désolé vraiment désolé.. Je n’aurais pas du..

-Je sais..


Piquée de curiosité, elle ne put que demander..

-Hmm.. Mais.. Que c’est t’il passé ? Comment sont morts tes parents ?

-Rien de spécial..

-Ce qui veux dire ?

-Je les ai tués voilà tout..


La dame eu alors un frisson et recula quelque pas plus loin..

-Tu.. Tu as tué tes parents pourquoi ?

-J’en avais marre c’est tout.. Et tu sais quoi ? je commence a avoir marre de toi..


La jeune Eniripsia se mis a courir dans la direction contraire en hurlant..
Le disciple de Sacrieur leva la tête, enleva sa chapeau et sortit ses mains de ses poches. Il prit la photo qu’il tenait dans ses mains et fracassa sur le sol la photo couverte de sang représentante sa mère et son père… Deux disciples de la déesse Sacrieuse. Son père ayant tombé dans l’enfer du jeu s’était reconvertit dans la voie d’Écaflip. Sa mère elle, était tombée amoureuse d’un panda qui l’avait fait sombrer dans l’enfer de l’alcool pour ne plus jamais en ressortir..
Reyes, le jeune garçon, était lui, dès la naissance un très mauvais Sacrieur.. Il à plus remarquer toute sa resistance et sa capacité à encaisser les coups lors d’une attaque des roublard. Ceux-ci avaient tout dévalisé, brûler les maisons et obligeai les paisible villageois à se reconvertir.. Le seul sirvivant, fut lui.

Le Berserker se mit à marcher tout en s’assurant de bien piétiner la vieille photo. Il se dirigea vers le village le plus proche puis cogna à la porte d’une auberge. Le patron accouru puis ouvrit la porte, déçu de voir le gamin, il lui claqua la porte au visage en lui criant que son auberge n’était pas un parc d’attraction. Reyes rencogna et l’aubergiste lui cria qu’il ne voulait que des clients sérieux qui pouvait se payer une chambre. Il se retourna puis entendu un bruit strident. Il se retourna pour voir d’ou venait le bruit. Quand tout a coup, il reçu une petite bourse de cuir. Assommé, il tomba par terre puis s’évanoui.. Le Sacrieur entra, traversa le corps inerte de l’homme, pris un trousseau de clefs sur la table et monta les escaliers de marbre..

Un quart d’heure plus tard, a coup de balais, le gérant se fit réveiller par sa femme. Celui-ci ce leva d’un bond puis chercha le projectile qui l’avait mis K.O. quelques minutes auparavant…
Il se pencha, failli tomber, puis empoigna le petit sac qu’il déversa par terre. Des rubis, des saphirs, des joyaux de toute sorte, une multitude de pièces d’or nommées Kamas. Après avoir déversé son contenu, la bourse livra un petit parchemin doré. Le couple au bord des larmes sautait dans toute l’auberge. Puis le tavernier vit la fenêtre fracasser et se souvint de se qui s’était passé. Il pris le parchemin et escalada les marche 4 par 4 pour retrouvé le jeune disciple de Sacrieur. Il ouvrit toutes les portes jusqu'à la dernière ou il trouva la pièce vide avec la fenêtre grande ouverte. Il décida donc d’ouvrir l’enveloppe. Celle-ci était destinée au roi d’Alister. Il n’eut pas le courage de la lire qu’il était déjà monté sur sa dragodinde en direction du château.

Il arriva devant le garde qui lui interdit d’entré. L’homme lui montra donc le parchemin de couleur jaune. Le garde reconnu tout de suite le sceau puis s’agenouilla en le laissant passer.
L’aubergiste un peu surpris rentra sans trop faire attention. Il entra dans la salle du roi puis un peu gêné pris une grosse voix, déroula le parchemin et commença à lire le parchemin.




Ô cher roi,

Reyes, disciple Sacrieur fils d’Antonio et Alina Orgivola vous écrit cette lettre aujourd’hui pour vous informer le décès tragique de cette famille. Ceux-ci, tué par leurs mains sont maintenant dans un autre univers. Leur décès prématuré a été exécuté tout en sachant les risque aux quels ils s’exposaient. Pour ma défense, je peux vous affirmé que cet acte n’était qu’une pure défense, Après plusieurs tentative, ma mère a réussis a me tranché la gorge pendant mon sommeil. Ceux-ci croyaient que je ne pouvais continuer à vivre dans de telle condition. C’est vrai qu’après l’attaque du village par les Roublard notre condition de vie n’était pas très bonne : insalubrité, manque de nourriture ainsi que d’eau en plus de la pauvreté de mes parents.. Mes parents, idiots, n’avaient pas pensé que le destin avait voulu que je devienne un disciple des Sacrieur. Ceux-ci, sans vraiment le savoir, n’avaient que fait croître ma puissance. Mes parents et mes proches m’enterrèrent dans le jardin, aucun d’un ne versa une larme, les sans cœur.. Pendant la nuit, la nuit de noël, je sortis de ma tombe.. Et je fis payer à tout le village! Ce soir la, mes dagues firent coulé le sang.. Tellement que Rushu lui même me convoqua pour cet exploit. Il me félicita et me confie une mission..

Vous tuer..

À ce soir..




L’homme tremblait.. Le roi tomba de son siège et demanda a son assistant de lui dire tout ce qu’il savait sur ce démon. Il commença à lui parler..

-Hum Reyes vous dites.. Il me dit quelque chose.. Il est Sacrieur. Oui sa me revient.. Il vivait autrefois dans notre village.. Il n’était que du cercle 75 mais exerçait déjà plusieurs métiers.. Alchimiste et il était le chasseur de notre forteresse ! Faites tout de même attention, il à certainement bien grandit depuis tout se temps. Mais un jour, ses parents décidèrent de partir vers un village plus lointain ou ils furent attaqué par les Roublards.. Il évoluait très rarement, je ne crois pas qu’il ai passé de le cap du cercle 76, par contre il a sûrement beaucoup évolué en matière de métiers..

-Ha Ha Ha 75 vous dites ? Je n’en frai qu’une bouchée !

-Vous ne croyez pas qu’on devrait faire plus attention..

-Sottises! Je l’attends de bon pas se Sacrieur !


Au coup de minuit..

Ding..Ding..Ding..

Reyes vint faire son boulot puis repartit..

Le lendemain matin, l’esclave du roi passa le voir. Mais quand il entra dans la pièce! Horreur! Le roi ne bougeait plus et un poignard était enfoncé dans sa poitrine. Il sonna l’alarme et tout le monde se rua au château.. Le roi reçu de magnifique funérailles et l’affiche d’un Sacrieur fut placardé partout..

Reyes ! Petit Sacrieur ! 15 millions de Kamas a celui ou celle qui réussira a mettre la main dessus !




POUF


-Maître Rushu, j’ai exercé votre désir, j’ai appliqué la punition au roi, j’ai prolongé votre lame dans son cœur, que désirez vous maintenant ?

-Ha Ha Ha bien fait Reyes.. Tu ma bien servis, je crois qu’il est le moment que tu retourne paisiblement dans les contrée d’Amakna.. Va, va trouvé de nouveau objectif et devient la personne que tu a toujours voulu être! Un homme bien. Je ne respecte pas ton choix, je trouve ce choix très mauvais mais de toute façon, ta tête est mise a prix, personne voudra de toi.. Adieu..






Reyes se retrouva par terre a côté de la banque.. Il entra et demanda au caissier :

-Bonjour mon cher monsieur! Hmm.. Vous n’auriez pas une place dans vos coffres pour un jeune Sacrieur ?

-Bien sûr, quel est votre nom ?

-Rey.. Appelé moi M. Tkai.

-Monsieur Tkai vous dites ? Mais bienvenu chez vous ! Vous possédez déjà un compte chez nous, un compte bien remplis..

-Ha heu bien sûr.. J’aimerais faire un retrait..

-Bien sûr de combien ?

-Humm.. Serais-ce possible de retirer la totalité du compte ?

-QUOI ?

-La totalité du compte oui ?

-Heu bien sur laisser moi quelques secondes..


Tkai ressortit les poche remplies tenant dans ses main un énorme sac remplis de pièces d’or qu’il alla enterrer dans un endroit bien qu’a lui.. Gardant quelque pièce il alla faire quelques rencontres a la taverne histoire de recommencer paisiblement sa vie. Mais en direction de l’endroit, il aperçu une femme avec un chapeau étrange et vêtu de vêtements tout aussi bizarres. Il l’aborda, celle-ci lui parla d’une certaine guilde nommé « Les Chevaliers de Bolgrot ». Intriqué, il alla vers la maison qu’elle avait pointé comme cartier général.. Il entra puis essuya ses vieille bottes sur la parquette de peau de bouftou. Un Chevalier, lui adressa la parole..

-Bonjour ! Tu viens déposer un contrat ?

-Hmm.. non je ne fais que venir voir si je pourrais être l’un de vos Chevaliers de Bolgrot et porter fièrement votre emblème ?

-Et bah ce n’est pas aussi facile que sa tu sais, il faut d’abord que tu nous dises pourquoi tu veux devenir un des Chevaliers de Bolgrot !

-Ahh et bien, je veux devenir un des votre pour pouvoir utiliser tout mes talents au profit de quelque chose de bien tout en me faisant une petite somme de Kamas. Comme sa, je pourrai agrandir mon répertoire de contact avec les ami que je me ferai a l’intérieur de la guilde ou encore me lier une amitié avec les clients ! Que voulez vous de mieux ? J’ai besoin de vivre de nouvelle aventure! Des aventures que je ne pourrai faire ailleurs, quelque chose qui change de la routine..

-Non mais t’arrête de parler toi ? J’ai compris ce que tu voulais !

-Alors.. Puis-je en faire partit ?

-Non mais je t’ai dit que se serait plus difficile! Faut que les autres t’acceptent avant ! Alors fait une belle lettre avec ton histoire et tes motivations et va les mettre sur le mur là bas !



Tkai partit en direction d’une table sombre.. Commença à écrire puis alla placarder son parchemin au moment ou le serveur sortait dehors..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Une vie pas comme les autres
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 04. Des cupcakes pas comme les autres - Oxanna/Sue/Alejandro
» Un entretien d'embauche pas comme les autres...
» Un entretien d'embauche pas comme les autres...
» Une prof pas comme les autres(Fini)
» Nê-Nê, un animal de compagnie pas comme les autres.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Présentation :: Qui sont-ils?-
Sauter vers: