AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Keikira, qui a fait de son mieux.

Aller en bas 
AuteurMessage
Keikira

avatar

Messages : 3

Description
Classe:
Element:
Cercle de Puissance:
200/200  (200/200)

MessageSujet: Keikira, qui a fait de son mieux.   Lun 22 Nov - 12:29:11

Keikira - Eniripsa - 26 ans

Une nouvelle aube se lève sur le monde des douze. L'eniripsa fait toujours route vers l'ouest, et c'est a peine si elle s'en rend compte. ( de toute façon, dans la région, c'est le genre de détail que l'ont remarque peut ) Elle a voyager toute la nuit. Et ca ne l'empêche pas de ruminé encore et encore. Ce n'est pas la première fois qu'elle s'en sort in extremis d'une bataille. Ce n'est pas la première dragodinde qu'elle laisse agonisante derrière elle, dans le soucis de sauvé sa propre vie. Ce n'est pas non plus les premiers alliés qui mourront bien avant qu'elle n'ai pu réagir. Mais quand même.

Keikira lança un regard derrière elle. Le soleil perçait tant bien que mal au travers des nuages rougeoyant des landes de Sidimotes. Elle s'était toujours demandé pourquoi dans cette région précisément il y avait cette drôle d'ambiance. Tout était rougeâtre, et sombre. Mais en faite, ce devait sans doute être a cause des cratère de lave en fusion et du souffre qui s'en émanait. L'éniripsa poussa un soupire, elle devait vraiment être un spécimen unique pour établir des hypothèse sur le climat dans de pareilles situation. Elle se callat au pied d'un buisson, ici personne ne la verrais. Même les chafer qui passait tout prêt ne la remarquait pas. Sa journée de la vielle avait été pourrie, et c'était allé en empirant. En faite ca ne datait pas que de sa journée de la veille, mais elle n'avait pas envie de remonté plus loin. Un soldat était venu lui remettre une convocation.

Oui, car elle s'était engagée a Bonta, il y a longtemps de ça. Et malgré toute ses année de bon et loyaux service, elle n'était jamais devenue autre chose qu'un simple soldat. Et qu'on l'affecte a une mission restait rare, puisque que la plus part du temps, elle gardait le rempart nord ouest, là ou il ne se passerais jamais rien.
Cette fois ci, on l'avait affecté a une petite équipe d'espion. Ce qui était normal en soit puisque qu'elle faisait partie depuis bien longtemps de l'ordre attentif. Elle se souvenait encore de la veille, a l'aube, ils aimais bien faire démarré les mission a l'aube, allé savoir pourquoi. Un ecaflip particulièrement grincheux ( normal vu l'heure indécente ) qui était visiblement leur chef, leur expliquait le boulot.

Keikira se remis a grincé des dents quand elle repensa a la façon d'ont il avait présenté la chose " Une mission simple puisque que vous débutez tous..." débutante, elle ! Mais il avait raison sur le fait que la mission fut simple... Il s'agissait de décendre jusque au lande de sidimotes, et de surveiller les mouvement des troupes brakmarienne a la porte nord. Une mission a mourir d'ennui en soit, car l'ont savait tous que si ils se passait quelque chose, les brakmarien n'utiliserais jamais leur entrée principale. Mais, si cette mission était simple, pourquoi s'était-ils tous fait massacré ? Elle se pris la tête dans les mains et se remémora les évènement encore trop récent dans ton esprit. Ils étaient cinq, elle y compris. L'Ecaflip toujours grincheux ( cette fois, ce devait être a cause des longues heures de marche ), deux sram ( rien d'étonnant en soit, les sram était toujours très nombreux dans l'ordre de l'œil attentif ) et une jeune cra. Le ciel commençait a peine a ce chargé de nuage, ils n'étaient pas assez avancé pour se donné la peine d'être silencieux. L'ecaflip ouvrai la marche, il regardait droit devant lui l'air mortellement serieux. Les deux sram s'échangeait des astuces pour faire disparaitre les kama, et la cra marchait suffisamment loin derrière eux pour être certaine que ses kama a elle ne disparaitrait pas. Keikira elle, fermais la marche, confortablement installé sur sa dragodinde...

Ce fut beaucoup plus tard que les chose se corsèrent. Ils était beaucoup plus enfoncé dans les landes, mais encore loin de brakmar pourtant. Soudainement, une dispute entre les deux sram éclatât, la jeune sram accusait sont comparse de lui avoir réellement piqué des kamas. Hélas, quand c'était entre sram, il n'y avait pas de moyen de savoir qui avait tord ou raison, soit un sram avait vraiment volé, soit l'autre inventait cela pour avoir des kamas. Et cela dégénéra très vite, étrangement vite quand elle y repensait. Tout le monde était tellement occupé par les deux sram, qu'ils ne se redire pas compte qu'ont les attaquait. Ils le virent quand la cra tomba morte une énorme épée fiché dans le dos. Là, Keikira aurais bien voulut la soignée, mais c'était vraiment trop tard... Elle allait hurlé quelque chose, sans doute un mot interdit elle ne se souviens plus. Car un violent coup de pied dans l'estomac la fit tombé de sa monture a ce moment là, elle roula un peut plus loin. Elle entendit leur chef crié des ordre, mais sa tête lui tournais vaguement, elle ne comprenais rien. Elle vit sa dragodinde s'attaquer avec hargne a son agresseur, un sacrieur d'on il lui était impossible de voir le visage. Elle se remit debout, bien décidé a leur faire manger la poussière. Mais très vite elle se rendit compte que sa baguette avait disparue, et du se contenté de regardé d'un air paniqué autour d'elle. Elle l'aperçue, accroché a la selle de sa dragodinde qui agonisait déjà, couché sur son flanc. Elle se faufila a ses coté, lui marmonna un petit mot réconfortant, elle n'avait pas le temps de s'occuper d'elle. Elle sauta au dessus du corps de la cra défunte prête a s'attaquer au sacrieur qui luttait déjà avec l'ecaflip. Mais elle fut interceptée dans sa course, un violent coup d'épée l'envoya loin, loin, loin... Elle rebondit même sur un cailloux, et se retrouva cul par dessus tête de l'autre coté. C'est que perdre connaissance, même quelque seconde, hors de vue. C'était toujours mieux que de perdre connaissance au milieux de la bataille. Quand elle se releva, a peine quelque seconde c'était écoulée, bien qu'elle n'eut pas cette impression. Baguette a la main, elle comptait retourné dans la mélée en hurlant. Mais le spectacle qui s'offrait a elle l'arrêtât net...

Keikira se releva d'un bond. Non, elle ne voulait pas y repensé. Mais pourtant... Si elle n'y repensait pas maintenant, cette image viendrais hantée toute ses nuits. Elle jeta des coups d'œils furtif autour d'elle. Personne ne l'avait remarquée. Elle se rassit en respirant a fond...

La petite cra déjà morte d'un coté, le sram complètement éparpiller de l'autre, et puis leur chef... Qui semblait l'implorai, de sauvé sa propre vie ou la sienne ? Alors que les dernier souffle de vie qui l'habitait s'échappait par la plaie béante dans sa gorge...

Elle rouvrit les yeux... Elle était si fatiguée... Car après avoir vu ca, elle n'avait pas bien réfléchit longtemps, elle avait fuit. Elle avait fait mine de prendre par le nord, comme n'importe quel stupide bontarien. Mais ensuite, elle les avait semé que très momentanément pour prendre a l'est. Si elle avait continué au nord, ils l'auraient eu. Si vous cherchez un bontarien fuyard, vous le poursuivre forcément en direction des plaines de cania, pensant qu'il retourne chez lui. Et ils semblait bien plus rapide qu'elle pour prendre le risque d'une tentative pour les prendre de vitesse. Mais personne n'aurais pensé a continué de la suivre a l'est... Non personne... Dormir, elle voulait dormir, mais il fallait qu'elle finisse. Car en repensant a tout ça, elle se rendait compte de quelque chose... Elle fut prise d'un horrible doute... La sramette qui les accompagnait... Elle ne l'avait pas vue morte.. Et si... Et si elle avait fuit en la laissant la bas, alors qu'il y avait encore un espoirs... Keikira s'était remise debout, elle s'était remise a marché toute fatigue envolé. Elle retournais sur ses pas, elle voulait en avoir le cœur net. Sauf que... sauf que... Bon sang, elle était fatiguée, elle voulait se reposé. Elle n'avait plus envie de pensé a ses compagnons de quelque heure durant qui s'était fait empalé, éparpillé, égorgé...

Oui sauf qu'elle n'était plus certaine de rien...

Plus elle y pensait, plus elle trouvait tout ceci étrange. Les brakmarien n'attaquait jamais masqué, contrairement a leur agresseurs. En faite, ils avait tout de suite pensé a une attaque de brakmarien car ils était bontarien au milieux des landes de sidimotes. Mais leurs attaquant n'avait rien de "brak" ni même leurs couleurs... Et puis, pourquoi perdrait-ils du temps a les attaquer alors qu'ils ne représentait absolument aucun danger ? On se préoccupait seulement de ce qui en valait la peine...

Bon, et si. Et si c'était l'objectif, de faire croire que c'était une attaque Brakmarienne ? Pour caché autre chose ...? Keikira sentie son estomac se noué, si elle était témoin vivante de quelque chose qu'elle n'aurais pas du voir, même réfugier a Bonta, elle ne serais pas en sécurité... Nulle part, et jamais. Mais il fallait en être certain. Elle devait se mettre en sécurité, exploré avec certitude les hypothèse possible. Mais la Sram n'était pas morte, elle en était certaine a présent. C'était un coup de dague précit qui avait ouvert la gorge de leur chef.

Keikira se tétanisa, elle avait froid. Elle retourna sous son buisson et s'y recroquevilla.
Finalement elle ferma les yeux, et tout fut noir. Pour la durée elle n'en eu aucune idée. C'est une violente douleurs a la jambe qui la réveilla, et ses premiers réflexes furent d'hurlée et de se débattre. Un espèce d'énorme chien avait planté ses croc dans sa jambe et la trainait a présent. Ça y est, on l'avait retrouvé, et elle allait mourir pour préservé le silence sur ce qui s'était passé. Tout le monde penserais qu'ils avait eut un accident avec des Brakmarien et on ne chercherais pas plus loin.

Le meulou miniature ( Car c'était un Meulou, mais de bien trop petite taille, un peut comme un gros bébé ) la traina longtemps, ignorant ses hurlements, ses coups, ses pleurs, ses menaces ( pour peut qu'il aurais pu les comprendre. ). Il traversa tout le cimetière des torturés, le ciel devint bleu, de l'herbe apparut ici et là, et si elle prêtait un peut attention aux sons autours, on pouvait entendre des rugissement de Dragoeufs.
Finalement, il l'a lâchât, et s'assit en haletant bruyamment devant son maitre. A contre jour, elle ne put pas distingué grand chose. Elle vit tout de suite l'impressionnant épée qui pendait a sa ceinture, ensuite elle remarqua que le personnage était plutôt grand et musclé. A sa posture cela se voyait qu'il était sur de lui. Ce devait être un Iop... Qui s'exclama " Jasper ! Celle ci et encore vivant ! Tu doit les ramenée morte ! MOR-TEUH...". Le Meulou se dandina en battant de la queue. Il semblait trouvé son maitre appétissant, c'était assez déroutant..

Il soupira, il semblait plutôt jeune. Et stupide, mais c'était inévitablement un Iop. Il fit signe a "Jasper" de lui suivre, et s'en alla. Sans accordé le moindre regard a Keikira.

Keikira le regardait s'éloigner bouche bée, n'arrivant pas trop a comprendre sans doute.

Depuis le début de cette mission, ca allait de mal en pis. Un iop qui semblait éduqué un jeune meulou a lui ramenée des eni mort, qui dit mieux ? Elle s'attendait a ce qu'au moins, celui-ci l'aide. Histoire de s'excuser. Mais non, il lui avait tourné le dos et repartait, le meulou attaché au bout d'une chaine en fer. Un rêve... Elle a du s'endormir sous sont buisson,
et se mettre a rêver... Mais la douleur a sa jambe était bien là.

Enfin elle réagit :

- Hé ! se décida-elle a crié... Hé ! Le iop ! Rajouta-elle, car en plus, il l'ignorais.

Il se décida a revenir sur ses pas en soupirant, visiblement, il avait bien dans l'idée
de l'ignoré.

- Tu compte me laissé ici en plan ? Aide moi ! Certe, c'était un peut agressif. Mais elle
était fatiguée, et elle voyait de voir des collègue se faire massacré, et elle risquait
d'avoir le même sort, et elle avait mal...

- Bah... T'es une eni... Soigne toi. Et voilà qu'il s'apprêtait a repartir sur ses bonnes
paroles.

Keikira aurais aimé se levé d'un bond a ce moment là pour lui hurlé dessus. Mais le meulou lui avait presque broyer l'os de la jambe. Déjà, qu'elle n'était pas très grande, c'est le cul dans l'herbe qu'elle devait paraitre énervé, rien de très impressionnant...

- IMBÉCILE ! Commençât-elle par hurlé... Puis elle respira un grand coup, ce n'était peut être
pas la meilleure manière de procédé. Écoute... Désolé, j'ai eu une mauvaise journée. Le iop
leva un sourcil, on aurais presque dit qu'il n'en avait rien a faire. J'ai besoin de ton aide,
est ce que tu veut bien m'aider ?

- Non. Dit le Iop en haussant les épaule et en s'apprêtant a repartir.

- Mais... Mais... Vite, tout le monde avait une sorte de corde sur la qu'elle fallait tiré pour
obtenir ce qu'on voulait. C'était souvent moins compliqué avec les disciple d'une divinité. Pour
peut qu'on en connaissait un, on avait le mode d'emplois des autres. Mais voilà, des iops, elle
en avait connut que peut. Heureusement... C'est pas votre trip a vous les iop, d'aider la veuve
et l'orphelin ?

- Mmh... Le iop la dévisageait, comme si il réfléchissait a un coup tordu... T'es orpheline ?

- Heu... Non.... Elle avait comme un pressentiment..

- Veuve..?

- Non...

- Démerde toi alors.

Elle en était presque certaine, non décidément, c'était un rêve... Elle ne voulait pas mourir, elle était fatiguée, elle avait mal, elle avait faim maintenant... Elle en avait marre...
C'en était tout, elle craquait. Elle se mis a pleurée, assise au milieux de l'herbe, avec des dragoeuf qui courrait au loin, et un stupide affreux iop qui dressait un meulou a tuer des
éniripsa et qui voulait la laissé crevée ici toute seule, après qu'elle ai traversé toute les lande de sidimote alors que peut être qu'une bande d'assassin-peut-être-juste-brakmarien la
poursuivait pour lui faire la peau.

- Bon, que ce que tu veut ? C'était le Iop - toujours là - qui semblait visiblement contrarié
de devoir l'aidé. Mais si il voulait bien... Pourquoi pas.

Keikira le regarda, surprise, elle renifla aussi un grand coup... Que voulait-elle ? Un endroit calme pour se reposé, pour la suite, elle se débrouillerais de toute façon...

- Je... J'aimerais un endroit ou me reposé, mais un endroit a l'abri du danger, ou l'ont ne
me pourrais pas me trouvé, ni me déranger..

Le iop ne dit rien, il semblait "réfléchir", puis il siffla et une dragodinde vint en galopant a ses coté. Il attrapa Keikira comme un vulgaire sac a patate, qu'il hissa sur son épaule. Grimpa sur sa dragodinde qui ne protesta même pas pour le surplus de poids, et fit claqué les reine. Ils partirent a toute allure...Keikira ne pensa même pas a se plaindre de la façon dont elle était traitée. Observant d'un air vide le Meulou qui les suivait en la regardant avidement...

Au bout d'un certain nombre d'heures, le décors avait changer. Des arbres biscornue, des chafer et des bworks partout... Elle soupira, la foret maléfique... Les iops était décidément stupide. Fuir un endroit avec une sécurité toute relative, pour en trouvé un autre avec une sécurité toute aussi relative.. Mais elle ne dit rien, au moins,
ses poursuivant ne la trouverais jamais ici...

Elle avait du finie par s'endormir, car elle fut réveiller en sursaut quand le iop la laissa brusquement tombé dans un lit. Keikira regardait autour d'elle, surprise... Y'avait des maison dans la foret maléfique ?! Le iop la lorgnait, les bras croisé. Soudainement Keikira y pensait. Ils était au milieux de nulle part, dans une foret, si elle criait, personne ne l'entendrais... A par les bwork peut être... Inquiète elle ramena la couverture un peu moisie sur elle.

Le Iop sembla surpris par sa soudaine inquiétude, mais dans le fond il s'en fichait.

- Bon, puisque que vous êtes contente, moi. Je me casse. Fermez la porte en partant.

Il était plutôt content de sont idée, elle avait demandé un endroit a l'abri, ca la maison de n'importe qui aurais fait l'affaire, la sienne, ou celle d'un ami, ou de sa guilde. Mais ou on ne pourrais pas la trouvé, beaucoup moins... Ne pas la déranger, a par celle ci. Aucune. Ouais, bien sur,il n'avait pas le droit, mais c'était le temps qu'elle se repose, et zou, elle filerais aussi sec. Mais les gens n'était jamais d'accord avec ses idées de toute façon...

- Heu.. Non attendez ! Je ne saurais pas retrouvée la sortie de la foret !

C'était bien vrais, elle n'avait aucune idée de l'endroit ou se situait la maison dans la foret, puisque qu'elle s'était endormie... Et elle commençait a se demandé si
les chafer et les bwork ne risquait pas de s'attaquer a la maison...
Le Iop poussa un soupire exaspéré...

- Je reviendrais vous chercher demain alors...
- Et si les Bworks attaquent ?!
- Ils ne l'ont jamais fait... Ça commençait a le fatigué cette histoire, pourtant, il
s'était promis de ne plus jamais aidé d'eni depuis l'autre là. Mais la mouche lui lançait
un regard complètement désespérer... TRÈS BIEN, j'attendrais. Mais après, oust !
- Je n'en demande pas plus, dit Keikira.

Agacé, elle se roula dans ses couverture et s'endormit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Keikira, qui a fait de son mieux.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» -[ Les chemins se séparent pour mieux se recroiser ? ]-
» Le mensonge qui fait du bien vaut mieux que la vérité qui fait du mal. ⊱ PV Hans ♥
» Pour mieux comprendre la crise alimentaire.
» QUE FAIT L'ETAT?
» La solitude c'est mieux à deux ( pv Tom )

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Présentation :: Qui sont-ils?-
Sauter vers: